Objectif – Force

Votre objectif : La Force

La force est la faculté de vaincre ou de supporter une résistance extérieure grâce à des tensions musculaires. Il existe plusieurs types d’entraînements/

Entraînement statique ou isométrique : sans modification de la longueur du muscle

Entraînement dynamique concentrique : raccourcissement du muscle

Entraînement dynamique excentrique : allongement du muscle

La force est directement proportionnelle au nombre de pont actine/myosine. Son niveau dépend de la façon dont les unités motrices (UM) sont mises en jeu. La force développée est proportionnelle au nombre de fibres recrutées, l’entraînement améliore le recrutement. La fréquence des impulsions nerveuses joue sur la force, elle passe de 5 à 6 potentiels d’action par seconde au repos à 50 à 60 à l’effort maximal. Lors des exercices de faibles intensités, le recrutement est anarchique. Quand l’intensité augmente, le recrutement des UM s’organise de plus en plus pour tendre vers une synchronisation maximale ou coordination intra-musculaire.

Cependant, L’apport nutritionnel joue un rôle considérable car sans ce facteur nutritionnel, l’optimisation de la force ne sera pas positive.

Les BCAA par exemple jouent un rôle de renforcement musculaire. Pendant la pratique d’un mouvement physique, ils permettent d’apporter de l’énergie aux muscles. Il faut notifier également que la glutamine augmente la force musculaire.

La créatine car elle complémente les réserves de phosphocréatine afin que votre force musculaire soit maintenue. Ainsi, à chaque série, il est possible d’ajouter plus de stimulation d’hypertrophie musculaire.

Quelques réponses à vos questions

La force peut-elle s’améliore, et à tout âge ?

Oui bien sûr, le propre du muscle c’est de s’adapter à la demande qui lui est faite. Si l’on veux prendre plus de force, le travail doit ^être dirigé dans ce sens. Le nombre de répétitions, le nombre de séries, le nombre d’entraînements hebdomadaires, enfin tout doit être adapté pour tendre vers cet objectif. A tout âge on peut progresser ! Il est évident que les progrès seront moins rapides, et moins visibles, plus on avance dans l’âge.

Un programme axé sur la force est-il plus difficile ou différent qu’un programme de prise de masse ?

Pour prendre de la force il faut travailler sur des séries pyramidales, mais également sur des séries courtes, de 3 à 5 répétitions. Cela exige des temps de repos plus long que les temps de repos qu’exige un programme de prise de masse par exemple, et également avec des temps de récupérations plus long entre 2 séances dans la semaine. On comptera entre 4 et 5 jours entre 2 séances du ou des mêmes groupes musculaires, alors que pour prendre de la masse, 3 ou 4 jours suffiront.

Est-ce que l’alimentation est différente entre un programme axé sur la force et un programme de prise de masse ?

Oui, car les objectifs sont différents, même si une partie du travail et de l’alimentation peut être adapté aux 2 objectifs.

Peut-on être à la fois fort et endurant ?

Oui il existe des sportifs qui sont à la fois forts, mais également endurant. En fait tout dépend de l’entraînement, et de l’alimentation. Par contre un athlète pratiquant un sport de force comme l’haltérophilie ou la force athlétique, ne sera jamais aussi endurant qu’un marathonien par exemple.

La force a-t elle un impact sur la santé ?

Oui bien évidemment, plus on est fort et moins on fatigue, et plus on récupère vite. On élève également le système immunitaire, et donc nous sommes mieux armés contre les agressions extérieures, mais également intérieures.